crincrin


crincrin

crincrin [ krɛ̃krɛ̃ ] n. m.
• 1661; onomat.
Fam. Mauvais violon. « on entendait toujours le crincrin du ménétrier qui continuait à jouer dans la campagne » (Flaubert).

crincrin nom masculin (onomatopée, de crin) Familier. Mauvais violon.

⇒CRIN(-)CRIN, (CRINCRIN, CRIN-CRIN)subst. masc.
Fam. Mauvais violon et, p. méton., mauvais joueur de violon. Le troisième accorde un méchant « crincrin » dont il ne va pas tarder à écorcher les oreilles de ses compagnons (DU CAMP, Hollande, 1859, p. 35). Les deux ménétriers (...) raclent le crin-crin (GENEVOIX, Raboliot, 1925, p. 126) :
Certains êtres restaient comme d'admirables violons, éternellement enfermés dans leur boîte, faute de quelqu'un qui sût en jouer. Et ceux qui étaient faits pour en jouer étaient, toute leur vie, obligés de se contenter de misérables crincrins.
ROLLAND, Jean-Christophe, La Révolte, 1907, p. 577.
P. ext. Son désagréable, produit par un mauvais violon. Du milieu du pont venait un crin-crin de violon, faible, malhabile, gelé (ARNOUX, Calendr. Fl., 1946, p. 303).
Rem. Les dict. gén. jusqu'à QUILLET 1965 attestent le sens ,,sorte d'instrument que les enfants font tourner autour d'un bâton`` (GUÉRIN 1892).
Prononc. et Orth. :[]. Écrit crincrin en un seul mot ds Ac. 1835-1932. Cf. aussi ds GATTEL 1841, NOD. 1844, LITTRÉ, GUÉRIN 1892, DG, ROB., Lar. encyclop., Lar. Lang. fr. qui juge la graph. crin-crin vieillie; celle-ci est enregistrée ds LAND. 1834, BESCH. 1845 et, comme var., ds Lar. 19e-20e. Au plur. des crincrins. Pour la forme avec trait d'union, on lit des crin-crin ds BESCH. 1845. Étymol. et Hist. 1661 prob. « jouet d'enfant » (MOLIÈRE, Fâcheux, III, 6 [v. LITTRÉ Suppl.]); 1751 « mauvais violon » (J.-J. VADÉ, La Pipe cassée, p. IV). Prob. réduplication de crin (FEW t. 2, p. 1343 a et LIVET Molière), le jouet d'enfant étant constitué par un petit cylindre de carton attaché par un crin à un bâton autour duquel il tournait. Fréq. abs. littér. :12. Bbg. DUCHÁ (O.). L'Interdépendance et l'interaction du contenu et de l'expr. Orbis. 1972, t. 21, n° 2, p. 475. — MORIN (Y. C.). The Phonology of echo-words in Fr. Language. Baltimore. 1972, t. 48, n° 1, p. 105.

crincrin [kʀɛ̃kʀɛ̃] n. m.
ÉTYM. 1661, Molière; onomat., p.-ê. redoublement de crin.
1 Familier. Mauvais violon. || Les grincements d'un crincrin.
1 (…) ce sont des masques,
Qui portent des crincrins et des tambours de Basques.
Molière, les Fâcheux, III, 6.
2 (…) on entendait toujours le crincrin du ménétrier qui continuait à jouer dans la campagne.
Flaubert, Mme Bovary, I, IV, p. 23.
Instrument de musique quelconque.
3 (…) j'ai acheté pour moi ce grand crin-crin, qu'il te plaît d'appeler un piano, afin que lorsque je râclerai du violon, tu puisses m'aider à faire le charivari qui me dispensera de parler politique à ton père.
Louise Michel, la Misère, t. I, p. 219.
4 Il piquait un crincrin dans le tas, un saxo, un piccolo, mandoline… il taquinait le truc un petit peu… comme ci, comme ça… un air prélude… une fantaisie, un petit rien… il laissait tomber… tout caprice !…
Céline, Guignol's band, p. 185.
2 Son produit par un mauvais violon. || On entendait un crincrin discordant.
3 (Rare). Mauvais violoniste.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • crincrin — (krin krin) s. m. Terme très familier. Mauvais violon. •   Monsieur, ce sont des masques Qui portent des crincrins et des tambours de basques, MOL. Fâch. III, 5.    Mauvais violoniste. ÉTYMOLOGIE    Onomatopée. SUPPLÉMENT AU DICTIONNAIRE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CRINCRIN — s. m. Onomatopée qui se dit quelquefois d Un mauvais violon. Nous n avions pour danser qu un crincrin. Il est très familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CRINCRIN — n. m. Mauvais violon. Danser aux sons d’un crincrin. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • crincrin — n.m. Instrument à cordes, violon …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • ncrin — crincrin …   Dictionnaire des rimes

  • crin-crin — ⇒CRIN( )CRIN, (CRINCRIN, CRIN CRIN)subst. masc. Fam. Mauvais violon et, p. méton., mauvais joueur de violon. Le troisième accorde un méchant « crincrin » dont il ne va pas tarder à écorcher les oreilles de ses compagnons (DU CAMP, Hollande, 1859 …   Encyclopédie Universelle

  • Violoneux — Le violoneux de Louis Joseph Watteau (1785) Violoneux est le terme que l on emploie, en Français, pour désigner un violoniste qui exécute de la musique populaire, de la musique traditionnelle ou folklorique. Souvent, un violoneux ne possède pas… …   Wikipédia en Français

  • instrument — [ ɛ̃strymɑ̃ ] n. m. • 1365; estrument v. 1119; lat. instrumentum « ce qui sert à équiper », de instruere → instruire I ♦ 1 ♦ Objet fabriqué servant à exécuter qqch., à faire une opération. REM. Instrument est plus général et moins concret que… …   Encyclopédie Universelle

  • onomatopée — [ ɔnɔmatɔpe ] n. f. • XVIe; lat. onomatopoeia, gr. onomatopoiia « création ( poiein « faire ») de mots (onoma) » ♦ Ling. Création de mot suggérant ou prétendant suggérer par imitation phonétique la chose dénommée; le mot imitatif lui même.… …   Encyclopédie Universelle

  • Dubh Artach — Dhu Heartach (gd) Localisation de Dubh Artach et d îles voisines. Géographie …   Wikipédia en Français